Accueil » Folklore > Les Marches en bref > Déroulement d’une Marche
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS

Déroulement d’une Marche

Bien que chaque Marche folklorique présente des spécificités propres, le déroulement traditionnel de l’évènement suit un canevas relativement homogène. Généralement, l’évènement se passe sur 3 jours marqués par plusieurs temps forts.

Déroulement d'une Marche
L’ordre traditionnel de la procession

Le samedi est souvent consacré aux retrouvailles ; l’uniforme n’est pas encore au grand complet et la fébrilité est palpable.

Dès le dimanche matin, jour le plus solennel, les tambours réveillent le village aux petites heures. On peut assister à la messe en l’honneur du saint patron, à la remise des médailles, au bataillon carré ou encore à la rentrée des statues ou des reliquaires à l’église. La procession suit un parcours fixe et immuable dans le village, le « Tour » ; les Marcheurs y rendent les honneurs aux différentes chapelles et haltes. La procession est généralement ouverte par la cavalerie, suivie du Sergent-Sapeur, des Sapeurs, du Tambour-Major, de la Batterie...

Le lundi après-midi est bien souvent synonyme d’assouplissement des règles, de relâche et d’amusement. Certains comités de Marche organisent aussi une retraite aux flambeaux à la tombée de la nuit.

Bon à savoir :
La « rentrée » est considérée dans beaucoup de Marches comme le temps fort de l’évènement. Les Marcheurs escortent les statues ou reliques de saints jusque dans l’église dans un moment chargé en symboles et très solennel. Pour d’autres, le moment le plus important est le bataillon carré ou le passage devant la tribune officielle.

Plus d’info : Les Marches - Mode d’emploi

 

A ne pas manquer