Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
Création de risbermes

Création de risbermes

Partenariat entre le Groupe d’action locale (GAL) de l’Entre-Sambre-et-Meuse, le Contrat de Rivière Sambre & Affluents (CRSA) et la Maison Wallonne de la Pêche pour la réalisation des caches à poissons de types « risbermes végétalisées » sur les 4 communes du GAL.

Contexte

Dans le cadre d’un projet de restauration d’habitat dans le sous bassin de la Sambre, la Maison Wallonne de la Pêche, en partenariat avec le Contrat Rivière Sambre & Affluents, a réalisé un état des lieux de plusieurs tronçons de rivières. L’objectif de ce diagnostic était de répertorier les tronçons de rivières présentant un faciès d’écoulement essentiellement homogène et des lacunes en matière de capacité d’accueil de la faune aquatique, afin de proposer des aménagements destinés à recréer des habitats pour la faune aquatique locale.

Parmi les tronçons de rivière relevés nous allons aménager

  • 2 m sur le ruisseau d’Hanzinne (Gerpinnes)
  • 4 m sur l’Eau d’Yves (Florennes)
  • 4 m sur la Biesme (Mettet)
  • 26 m l’Eau d’Heure et l’Eau d’yves (Walcourt)

Voici une petite carte où se trouvent les points évoqués et des photos des lieux

L’artificialisation et la rectification des berges dans ces secteurs a réduit drastiquement les habitats de ces rivières. Les petits organismes aquatiques et les poissons ont vu disparaître une grande partie de leurs zones de refuge. Une rivière non aménagée et riche en structures diversifiées recèle en revanche de nombreux habitats, en particulier pour les poissons à un stade précoce de leur développement. Ces zones fournissent également l’alimentation requise au développement de l’ichtyofaune.

Les secteurs déficitaires en habitat peuvent être améliorés en apportant artificiellement des divers abris hydrauliques (blocs, troncs d’arbres, risbermes …). Il n’est pas nécessaire de trop en faire, le seuil utile étant entre 1.5 et 4 % d’abris sur la surface totale de la rivière.

Détails du projet

Afin d’augmenter la capacité d’accueil de la faune aquatique sur ces secteurs, le Contrat Rivière Sambre et Affluents avec le soutien de la Maison wallonne de la Pêche et du GAL ESEM souhaiteraient réaliser des caches à poissons de types « risbermes végétalisées ».

Création de risbermes
Xylite végétalisées

Ces aménagements seraient constitués de plusieurs fascines en Xylite végétalisées , fixées le long de la berge à l’aide de pattes métalliques. En fonction des hauteurs d’eau, la hauteur de fixation sera variable, les dimensions des fascines sont, quant à elles, fixes et égales à 25 cm diamètre et 2 m de large. Des enrochements plats d’une dizaine de centimètres de haut peuvent également être placés à intervalles réguliers sous les fascines de manière à créer des zones d’abris pour les poissons mais ce ne sera pas le cas ici vu la faible profondeur (quelques dizaines de centimètres). Les fascines seront végétalisées par des hélophytes , plantes semi-aquatiques dont l’appareil végétatif est totalement aérien et dont le système racinaire se développe dans un sol gorgé d’eau. Les plantes seront fournies par la pépinière du Département de la Nature et des Forets du cantonnement de Namur. Grâce à la collaboration avec cette pépinière, les espèces d’hélophytes choisies pour la plantation ont toutes une origine indigène et locale.

L’aménagement et les matériaux utilisés sont des éléments que l’on retrouve à l’état naturel dans nos cours d’eau, ils offrent donc de bonnes garanties quant à l’attractivité de l’aménagement pour l’ichtyofaune.

Avant n’importe quel aménagement sur un cours d’eau pensez pour demander toutes les autorisations au gestionnaire concerné. Le service de la chasse et de la pêche peut vous conseiller et vous préciser s’il existe déjà des inventaires piscicoles sur les sites visés par un projet.

Pour ce projet des autorisations ont été demandées aux 4 communes du GAL ainsi qu’aux Provinces de Namur et du Hainaut (Cellule Cours d’eau) ainsi que la Direction des cours d’eau non navigable. Des demandes d’autorisations domaniales, ainsi que des dossiers techniques ont été remplis. De plus ces différents services nous ont fourni de nombreux conseils précieux pour assurer la réussite du projet.

Les travaux d’aménagements aboutiront en aout 2021, n’hésitez pas à aller voir les différents sites.

Vous êtes intéressé par ce type d’aménagement dans un cours d’eau ? Veuillez prendre contact avec