Accueil » Nos projets > Biodiversité et agriculture > Formation, sensibilisation > Formation "taille et entretien" d’un verger haute-tige
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
Formation "taille et entretien" d'un verger haute-tige

Formation "taille et entretien" d’un verger haute-tige

Ce 3 mars 2019 à Walcourt et ce 16 mars 2019 à Gerpinnes, une trentaine de personnes ont participé à une formation "taille et entretien d’un verger Haute Tige, dispensée par Cédric Guilleaume.
Merci à la société de pêche de " La Gaule" à Pry les Walcourt et à la Ferme Philippe à Gerpinnes.
De la théorie à la pratique tout a été passé en revue !

Pourquoi Tailler ?

  1. Aérer la charpente et donc éviter les maladies. L’arbre vivra plus longtemps.
  2. Avoir de beaux fruits.
  3. Éviter l’alternance (c’est-à-dire une année avec beaucoup de fruits et puis une année où l’arbre ne fait que du bois).
Avant de commencer à tailler l’arbre, il faut prendre le temps de l’observer. Vous pouvez même prendre une photo avant la taille pour comparer par après.

Priorités pour tailler un arbre :

  1. La tête : on sélectionne une tête, celle qui a l’air la plus vigoureuse, saine et on supprime celles qui pourraient la concurrencer.
  2. Angle ouvert (de min 45° par rapport à l’axe vertical) : on sélectionne les charpentières qui ont des angles adaptés. On supprime les angles fermés (inférieur à 45°) car il y a souvent de l’écorce incluse (déchirement) et on concurrence la tête.
  3. Diamètre de la branche charpentière, latérale est de maximum 1/3 de la dimension (grosseur) de celle de l’axe principal.
    Rem : on ne taille la branche entière ou on la laisse mais on ne taille jamais au milieu sauf exception (tire sève…)
  4. Entre les branches (orienté dans la même direction, dans le même axe) on essaie d’avoir un espace entre 50 et 60 cm (pour la lumière et l’aération).
  5. Goulot d’étranglement  : éviter que la tête ne soit étrangler, que plusieurs branches inférieures partent du même point (= verticille).
  6. Puit de lumière : dégager le centre de l’arbre, couper les branches qui ne permettraient pas à la lumière et l’air de passer sur les 30 premiers cm depuis l’axe central.
  7. Spirale  : le fait que les branches se développent en spirale autour de l’axe central avec un espacement minimum de 15 cm de haut entre chacune (pour ne pas fragiliser le point d’insertion).
    Ce n’est pas le sécateur qui calme la vigueur de l’arbre c’est le fruit.
    Formation "taille et entretien" d'un verger haute-tige
Informations générales :
  • Lorsque vous achetez un arbre, demandez toujours un arbre greffé de 1 an (pas de deux ans car souvent il a déjà subi une taille) et si possible Certifruit (qui garantit la variété et le porte greffe).
  • Les arbres qui ont des fruits à noyau sont à tailler en aout, septembre ou début avril seulement à l’apparition des premières fleurs.
  • Les arbres qui ont des fruits à pépins sont à tailler de janvier à mars (ce dernier est le mois le plus optimal).
  • Évite d’acheter des mastics vendus dans les pépinières pour soigner une blessure de l’arbre car cela forme une couche imperméable qui est propice à l’installation des maladies quand l’arbre grandit. Soit on met du goudron végétal, soit on met de l’argile.
  • Les poiriers doivent être impérativement chaulés pour éviter les attaques de certains insectes mais aussi les impacts du soleil.
PNG - 1.3 Mo