Accueil » Nature & patrimoine > Patrimoine bâti > Petit patrimoine > La chapelle du Try d’Haies à Loverval
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
La chapelle du Try d'Haies à Loverval

La chapelle du Try d’Haies à Loverval

Cette chapelle en bois fut construite après la 1ère guerre pour simplifier la pratique religieuse des personnes âgées du hameau.

L’église Saint-Hubert, située au fond de la vallée, de l’autre côté de la Chaussée de Philippeville, ne facilitait en effet pas la vie des fidèles qui devaient réaliser un effort physique important, et même risqué en cas de verglas, pour descendre et remonter.
Des messes étaient donc célébrées en plein air dans le quartier, au Calvaire, et quand la météo l’exigeait, on improvisait une tente de fortune. Avec le succès grandissant de ces messes, y compris quand le temps restait clément, on envisagea alors l’érection d’une chapelle « en dur ».
En provenance de la région de Thuin selon certains ou de Flandre occidentale selon d’autres (chapelles en bois destinées aux sinistrés des régions dévastées par les combats), elle fut montée en 1923 sur un terrain acheté par trois prêtres et inaugurée
en 1924. Prévue initialement pour tenir 3 à 5 ans, elle a aujourd’hui presque 100 ans… La construction présente un porche-abri à gradins, des châssis de forme ogivale ainsi qu’un clocheton pyramidal avec abat-sons, surmonté d’une croix.