Accueil » Nature & patrimoine > Patrimoine bâti > Petit patrimoine > La chapelle saint-Ghislain à Fraire
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
La chapelle saint-Ghislain à Fraire

La chapelle saint-Ghislain à Fraire

C’est en 1848 que Louis Mathieu décide d’ériger en haut de ce chemin qui monte vers Morialmé, une potale de pierre creusée d’une niche fermée par un grillage en fer forgé.

Il y plante également le tilleul qui l’ombrage aujourd’hui. Il tient en effet à rendre hommage à Saint-Ghislain, en remerciement de l’accomplissement d’un voeu accordé à son épouse, sortie vivante d’un accouchement difficile.
Fréquenté depuis par les futures mères, le site s’enrichit en 1890 d’une chapelle en pierre accolée à la potale primitive. A l’intérieur, sur un socle en forme d’autel, l’histoire de la vie du saint est racontée, peinte par Alexis Leclef, sacristain et boulanger à Fraire à l’époque. L’ensemble a été remis à neuf en 2010.
Le culte de Saint-Ghislain connut un nouvel essor en 1904. A l’initiative de l’abbé Joseph Durvaux, curé de la paroisse, une marche militaire est mise sur pied pour accompagner la procession existante depuis plusieurs dizaines d’années. La marche Saint-Ghislain était née, sur le modèle de celles des localités voisines, comme celle de Walcourt qui daterait du XVIe siècle. Elle regroupe des centaines de Marcheurs en costumes des premier et second empires et est aujourd’hui une des Marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse les plus suivies.
La chapelle saint-Ghislain à Fraire