Accueil » Nature & patrimoine > Patrimoine bâti > Petit patrimoine > La Fontaine Saint-Eloi à Laneffe
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
La Fontaine Saint-Eloi à Laneffe

La Fontaine Saint-Eloi à Laneffe

Située dans le coin de la ruelle qui porte son nom, la fontaine est surmontée d’un bâti en pierre et abrite une chapelle dédiée à Saint-Eloi, érigée en 1898 par la confrérie du même nom.

La confrérie, instaurée en 1635 par le Curé Remy du Terne et le Seigneur Henry de Campene, fut approuvée en date du 20 juillet 1640, par une bulle du Pape Urbain XIII. Au départ, l’institution dont le nom exact est Confrérie des Charitables de Saint Eloi avait pour vocation l’aide aux pestiférés et l’organisation de funérailles décentes
en ces périodes d’épidémies ravageuses.
Chaque confrère participe activement à la défense du culte et à l’organisation de la procession escortée par la Marche militaire le dimanche le plus proche du 25 juin, Marche reconnue au patrimoine immatériel de l’Unesco en 2012. La fontaine constitue un haut lieu pour ce folklore puisque la procession commence ici même
par la bénédiction d’une centaine de chevaux. Ils viennent y boire l’eau bénite tandis que les cavaliers reçoivent un drapelet et un petit pain, qui a la particularité de ne pas moisir. Le pain, le drapelet et bien sûr l’eau sont des éléments présents dans toutes les traditions liées à Saint-Eloi. Il n’est donc pas étonnant de voir qu’une fontaine est associée à la Marche Saint-Eloi de Laneffe.
La Fontaine Saint-Eloi à Laneffe

A ne pas manquer