Accueil » Nature & patrimoine > Nature > Sites naturels d’exception > La réserve naturelle de la vallée de l’Eau d’Yves à Vogenée
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
La réserve naturelle de la vallée de l'Eau d'Yves à Vogenée

La réserve naturelle de la vallée de l’Eau d’Yves à Vogenée

Traversée par l’Eau d’Yves, cette réserve naturelle offre sur plus de 30 ha une grande diversité de milieux naturels et de splendides vues paysagères. Plus de 2000 espèces y ont été recensées !

Créée à l’initiative de Natagora et gérée depuis 2009, le site est situé le long de différentes balades, entre le hameau du Rossignol, la ferme de Beloeil et le village de Vogenée dans la commune de Walcourt. La rivière l’Eau d’Yves, affluent de l’Eau d’heure, y méandre sur plus d’un km. Les randonneurs peuvent observer sa richesse paysagère indéniable en montant sur le talus du sentier descendant de la ferme de Beloeil vers l’ancien moulin de Vogenée.

La réserve naturelle de la vallée de l'Eau d'Yves à Vogenée

Située dans la partie condrusienne de l’Entre-Sambre-et- Meuse, cette portion de vallée possède de nombreux milieux de vie très diversifiés. Nous y trouvons des bois de versants d’exposition sud, d’autres d’exposition nord avec de belles lisières en gradin, des prairies de pente et des prairies alluviales, des éboulis et affleurements rocheux, une ripisylve fournie, des mares et bien sur une belle rivière.

La mise en réserve de ce territoire pentu n’a soustrait aucune terre de culture à l’agriculture. Les espaces ouverts sont maintenus pour ce qui concerne les prairies de versant par un pâturage extensif réalisé par un troupeau de chèvres mohair et pour les prairies alluviales par un fauchage tardif. Tout cela permettra de maintenir sinon d’accroître la biodiversité, premier rôle d’une réserve naturelle.

JPEG - 118.7 ko

Plus de 2000 espèces y sont déjà recensées. On peut y rencontrer deux espèces de serpents (la couleuvre et la coronelle lisse), beaucoup d’espèces d’oiseaux comme le hibou grand duc, le martin pécheur, le cincle plongeur, le tarier pâtre, la locustelle tachetée,…
Le site joue également un rôle didactique important au niveau local, de nombreuses actions de sensibilisation y sont organisées chaque année telles que des balades à thème sur la connaissance des plantes, des insectes, des champignons, des paysages, …

En savoir plus

  • Visite possible pour groupe sur demande auprès du conservateur : Duvivier Jean-Pierre (jpiduvivier@gmail.com)
  • Possibilité de participer à la gestion de cette réserve, à son suivi
  • Plus d’info sur les activités sur (www.natagora.be/esm )
JPEG - 15.5 ko