Accueil » Nature & patrimoine > Paysages > Paysages remarquables > La vallée de la Thyria
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS

La vallée de la Thyria

Un patrimoine naturel remarquable

Constituée au départ de sources et de petits cours, la Thyria entame sa course à Morialmé pour parcourir plus de 15 km avant de rejoindre l’Eau d’Heure à Berzée.
Traversant ou bordant les villages d’Hanzinelle, Thy-le-Bauduin, Laneffe et Thy-le-Château où elle alimentait d’anciens moulins et forges, la rivière sillonne de nombreuses prairies humides, marais, plans d’eau et longe un important massif forestier de plus de 700 ha à cheval sur les deux communes de Florennes et Walcourt.

Ce massif forestier, remarquable à plus d’un titre, est composé de nombreux bois privés ou communaux et de « forêts domaniales », propriétés de la Région Wallonne.
Le promeneur attentif pourra y trouver également une variété intéressante de milieux naturels comme des prairies humides, une argilière, une sablière et un vaste complexe de mares issues de l’exploitation minière, repris aujourd’hui en Natura 2000, la Vallée du Ruisseau de Fairoul (57 ha).

Le nom donné à la forêt des « Minières », à l’entrée sud du massif, rappelle que l’industrie a joué un rôle important dans cette région de l’Entre-Sambre-et-Meuse, et
ce bien avant le développement du bassin industriel de Charleroi. Quelques noms de rues et de lieux-dits sont témoins de ce passé, ainsi que quelques vestiges encore
visibles (carrières, forges, four à chaux ou encore croix d’occis, présentes dans ce massif).

La vallée de la Thyria