• A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
Le hameau de Lausprelle

Le hameau de Lausprelle

Jadis modeste hameau de bûcherons et de charbonniers dépendant de la paroisse d’Acoz, Lausprelle s’est beaucoup agrandi depuis une quarantaine d’années avec le développement d’importantes zones résidentielles.

Le nom de Lausprelle viendrait de « la prêle », plante vivace connue pour ses vertus curatives. Le hameau de Lausprelle s’est développé dans une clairière de la Marlagne, forêt qui forme une transition entre la Basse-Sambre industrielle et le Condroz.

Malgré le développement important de l’habitat, quelques fermes permettent toutefois de maintenir des activités agricoles au porte de l’agglomération de Charleroi : prairies et labours entourent le hameau. Quelques vestiges de vergers sont visibles à travers la hameau mais l’urbanisation croissante tend à supprimer ces vergers.

Excentrée par rapport au centre du hameau, l’église Saint-Léon offre un visage insolite si on la compare aux autres églises de la région. Élevée en 1913 sur les plans de l’architecte L. Lange, elle fut construite avec des moellons de grès dans un style qui évoque les églises romanes d’Auvergne. C’est Léon de Dorlodot, châtelain de Lausprelle et gestionnaire des usines d’Acoz qui en finança la construction. La proximité de son château explique la position de l’église en marge du hameau. Invisible depuis la route, ce château fut construit entre 1881 et 1883 sur une position dominant la vallée du ruisseau d’Hanzinne au coeur d’un vaste parc paysager. En 1940, il fut le lieu d’une rencontre entre Hitler et un émissaire du général Franco.

Le hameau de Lausprelle

Population  : 999 habitants, les « Lausprellois »
Altitude  : 205 m (église)
Eglise  : Saint-Léon , 20ème siècle
Marches folkloriques  : Saint-Roch et Saint-Frego, le dimanche qui suit le 15 août