Accueil » Nos projets > Autres projets clôturés > Mobilité douce > Le réseau des liaisons inter-villages
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
Le réseau des liaisons inter-villages

Le réseau des liaisons inter-villages

Ce projet a été menée de 2004 à 2008 par l’ASBL Sentiers.be dans le cadre du GAL de l’Entre-Sambre-et-Meuse et du programme LEADER+.

Objectifs poursuivis par le projet

  • Promouvoir un mode de déplacement alternatif
  • Redonner une fonction à des chemins et sentiers oubliés tout en permettant à chacun de redécouvrir son village et les paysages avoisinants
  • Mise en place de collaboration entre les différentes communes
  • Sensibiliser la population et les gestionnaires de voiries aux questions « sentiers » et mobilité douce.

Principales réalisations

Inventaire des chemins et sentiers. Réalisation en 2005 d’un inventaire complet des chemins et sentiers publics du territoire : état, statut, attrait,... Plus de 7.000 segments de voirie passés à la loupe et cartographiés, selon une méthodologie unique et pilote en Wallonie. Le premier inventaire exhaustif à l’échelle de quatre communes (démarche similaire dans le GAL Culturalité). L’inventaire a été réalisé avec l’aide d’une trentaine de bénévoles et est entièrement accessible sur Internet (cartographie des sentiers). La base de donnée est mise à disposition des Administrations communales.

Un nouveau concept de balisage. En l’absence d’une législation ou de bonnes pratiques adaptées aux déplacements doux en milieu rural (autre que du balisage d’itinéraires en boucle destinés aux touristes), le projet a mis au point et testé un nouveau dispositif de signalisation adapté aux piétons, aux moyens financiers et techniques locaux tout en s’intégrant dans le paysage. Certains éléments du dispositif ont été repris dans la nouvelle législation en matière de balisage touristique.

Un réseau de liaisons inter-villages. Sur base de l’inventaire, choix raisonné d’itinéraires pédestres permettant de relier les villages entre eux tout en revalorisant des chemins et sentiers oubliés. Une centaine de liaisons sont déjà balisées. Une première carte pour le réseau de Walcourt est disponible. Des chantiers de nettoyage ont été réalisés sur les 4 communes (Eté solidaire, Rendez-vous sur les sentiers, ...).
Sensibilisation. Organisation d’activités de découverte des chemins et sentiers. Mise sur pied de chantiers impliquant bénévoles et services communaux.

Résultats

Le projet a permis d’acquérir de précieuses données utiles dans la gestion de l’espace rurale. La méthodologie utilisée est entièrement transferable ailleurs en Wallonie. La structure porteuse du projet Sentiers.be, a pu à travers le projet, se professionnaliser, s’équiper et acquérir une crédibilité régionale, porteuse d’emplois potentiels. La qualité du travail a été soulevée à plusieurs reprises. La pérennité du projet est assurée en partie par une appropriation du projet par les partenaires et par la population. En effet, les communes ont pris le relais dans la mise en oeuvre et plusieurs projets complémentaires ont été élaborés (Trois dossiers PIC Vert, deux pré Ravel, ...). Le projet a également bien été accepté par le milieu agricole. Au delà d’un réseau pour les habitants, le projet ouvre de nombreuses portes pour un développement touristique. Mais l’entretien du réseau sur le long terme reste une question non résolue complètement et devrait faire impérativement l’objet d’actions complémentaire pour consolider le projet définitivement.

Info