Accueil » Promenades > A pied > Liaisons inter-villages > Genèse du projet des liaisons inter-villages
  • A
  • A+
Version imprimable

Nos villages

Carte

Newsletter

 » 

réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ou suivez notre fil d'actualité RSS !

Facebook Twitter Flux RSS
Genèse du projet des liaisons inter-villages

Genèse du projet des liaisons inter-villages

D’une initiative locale, le projet des liaisons inter-villages à mobiliser pendant plusieurs années bénévoles, animateurs, étudiants et ouvriers pour se concrétiser.

Le choix des tracés

Genèse du projet des liaisons inter-villagesSur base d’un vaste inventaire, l’asbl Sentiers.be et les bénévoles participant aux projet ont identifié une série de cheminements permettant de relier les 46 villages du territoire entre eux. Les tracés ont été sélectionnés sur base de différents critères, comme la qualité paysagère du parcours, la déclivité, le caractère patrimoniale, la faisabilité technique des aménagements... Pour chaque tracé, un relevé des aménagements nécessaires et des problèmes rencontrés a été également réalisé (balisage, passerelle, tourniquet, ...).

Les propositions de tracés ont ensuite été présentées à la population lors d’une consultation publique menée par le GAL en 2006 et soumises à l’approbation des Collèges communaux en 2006.

Le balisage

Un système simple de jalonnement a été imaginé. Il s’est mis en place progressivement dans les villages de l’Entre-Sambre-et-Meuse. A partir du centre du village (généralement à proximité de l’église), le promeneur se laisse guider par de petites plaquettes indiquant la direction à suivre pour atteindre le village voisin.
En savoir plus sur la signalisation.

Des aménagements ponctuels ont également été mis en place tels que la placement de passerelles ou de tourniquet.

Etat d’avancement du réseau sur le terrain

La concrétisation sur le terrain et l’entretien du réseau constitue une étape cruciale du projet. Certains groupements locaux ont initié des chantiers (Rendez-vous sur les Sentiers). Mais ce sont généralement les Administrations communales qui constituent les partenaires privilégiés pour réaliser certains travaux (en fonction des moyens humains que celles-ci veulent bien y consacrer). Une aide significative pour l’achat de matériel a été octroyée en 2008 par le Ministère de l’Equipement et des Transports (MET) à travers le Plan InterCommunal de Mobilité.

Sur la commune de Walcourt, c’est l’Administration communale et l’ADL qui ont assurer la mise en place du réseau. Sur la commune de Gerpinnes, le balisage et la réhabilitation des sentiers ont impliqué à plusieurs reprises des jeunes dans le cadre de l’opération "Eté Solidaire". Sur la commune de Cerfontaine, les sentiers et chemins intégrés au réseau ont été réhabilités par l’Administration communale.
A Florennes, certains sentiers ont été dégagés lors d’opérations ponctuelles.

Envie de vous impliquez dans le projet ? Parrainez des itinéraires et signaler les problèmes rencontrés via le portail Entretien Voies vertes !